Conclusion

Nous nous sommes posés la question de savoir si la caféine devait être placer dans les substances à risques ou bénéfiques. Mais celle-ci peu être placer dans les deux catégories à la fois car ses effets dépendent du dosage. En effet à fortes doses, les effets sont très néfastes comme la nervosité, l'anxiété, l'irritabilité, des tremblements etc… Elle peut aussi, si cette surconsommation est trop régulière, entraîner une sorte de dépendance qu’il est difficile de sevrer.

Alors qu’à faible dose, ses effets peuvent être bénéfiques comme stimuler le travail intellectuel, favoriser l'éveil et stimuler la vigilance ou encore son effet anti-migraine. De plus la caféine est utilisée dans de nombreux médicaments notamment contre l’asthme.

Donc comme la plupart des bonnes choses il faut en prendre avec modération.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×