I.1) Composition chimique de la caféine

La caféine - C8H10N4O2- est un alcaloïde de la famille des méthylxanthine qui comprend également la théophylline et la théobromine. Dans sa forme pure, elle consiste en une poudre blanche d'un goût extrêmement amer. Il s'agit de la drogue la plus communément prise dans le monde. Elle est bien connue pour ses propriétés de stimulant du système nerveux central et du système cardio-vasculaire.

Contrairement à l'idée largement répandue, la théine n'existe pas à proprement parler : c'est en fait bel et bien de la caféine que contient le thé, mais en quantité moindre que le café.

Une tasse normale de café contient de 100 à 200 mg de caféine. Une dose de 30 à 40 g d'expresso , quant à elle, en contient environ 100 mg. Des pilules stimulantes peuvent en contenir jusqu'à 200 mg chacune.

La masse molaire de la caféine est égale à : 8 x 12,0 + 10 x 1,0 + 4 x 14,0 + 2 x 16,0 = 194 g/mol.

La masse de la caféine est donc découpée de cette manière : ( en pourcentage de la masse d'une molécule de caféine )

                                                                                           - Hydrogène = 10 x 100 / 194 = 5,16 %

                                                                                           - Carbone = 49,48 %

                                                                                           - Azote = 28,86 %

                                                                                           - Oxygène = 16, 50 %

La température de fusion de la caféine est de 234 à 236,5 °C.

L'histoire de la caféine remonte à plusieurs siècles. C'est en Ethiopie que l'on retrouve les plus anciennes traces de culture du café et de sa consommation. En 1720 le caféier est planté par la France en Martinique. Grâce à ces plantations, elle est en 1775 le 1er producteur de café. La caféine, anciennement appellée guaranine, a été découverte en 1819 par Ruge et décrite en 1821 par Pelletier et Robiquet. La théine, découverte en 1827 par Oudry, a été démontrée, en 1838 , identique à la caféine.A partir des Antilles la culture du café se propage en Amérique centrale et du sud où le Brésil devient 1er producteur mondial à la fin du XIXème siècle, époque où le café sera introduit dans toutes les régions tropicales.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site